PDC Crans-Montana

Communication

Communication

Nous vous faisons suivre ci-après un message de M. Laurent BAGNOUD, lequel vous explique les raisons de sa démission des conseils d’administration de CMA SA et CMA Immobilier SA à la fin de cette législature.

Je vous informe par le présent message avoir annoncé aux trois communes de Lens, Icogne et Crans-Montana, ma volonté de quitter les conseils d’administration de CMA SA et CMA Immobilier SA à la fin de cette législature.

Nommé par les trois conseils communaux en juin 2018 en tant que représentant des communes à CMA, j’ai été proposé pour restaurer le dialogue entre les Communes, CMA et M. Vitek suite à la fermeture des installations en avril 2018. Malgré un contexte très difficile, je me suis engagé pour renouer le dialogue, et j’ai pu contribuer à obtenir de nombreux succès au profit de nos Communes, dont notamment :

* La création de la commission Crans-Montana 2030 réunissant tous les acteurs (CMTC, communes et CMA) et qui a abouti à la signature il y a quelques semaines de l’accord de principe sur le projet Crans-Montana 2030, qui fixe les axes de positionnement de Crans-Montana pour les dix prochaines années
* La résolution du litige concernant l’augmentation de capital de CMA SA de 2016 (vote unanime des 3 conseils communaux sur la solution négociée fin 2018);
* L’accord obtenu avec la bourgeoisie de Chermignon pour le Mérignou en mars 2019;
* La convention aboutie avec la bourgeoisie de Montana réglant les litiges du passé,
* La promesse d’un octroi de minorité de blocage au bénéfice des communes, malgré le faible pourcentage du capital action détenu ;
* L’accord sur la réduction des engagements de cautionnement des communes en août 2018 ;
* L’engagement d’un directeur général pour CMA SA en la personne de M. Maxime Cottet, qui a également permis de renforcer la collaboration entre les partenaires et la société.

Depuis mon engagement dans CMA, et malgré un mandat électif reçu des trois conseils communaux de Lens, Icogne et Crans-Montana, j’ai été à plusieurs reprises déstabilisé publiquement dans ma mission, comme par exemple dans l’article du Nouvelliste du 3 octobre dernier dans lequel le président de Crans-Montana mentionne que Laurent BAGNOUD « n’est pas son choix » comme représentant auprès de CMA, ou plus déstabilisant encore, lors de l’assemblée générale de CMA du 19 juin durant laquelle le président de Crans-Montana s’est abstenu de soutenir la reconduite de mon mandat au sein de CMA, sans en référer préalablement au Conseil communal.

Dans ces conditions, sans soutien de mon président, et vu la nouvelle donne politique sur la commune de Crans-Montana suite aux élections de cet automne, il n’est pas envisageable pour moi de poursuivre sereinement cette mission. Vu l’importance des projets en commun (championnats du monde de ski, Barzette2025, etc.), je renonce à contre-coeur à cette mission, afin que le conseil communal de Crans-Montana puisse librement décider de la prochaine représentation qu’il souhaite soutenir au sein de CMA, en coordination avec les communes de Lens et d’Icogne.

Le comité du PDC de Crans-Montana remercie sincèrement Laurent pour son engagement sans faille sur ce dossier exposé et difficile.